Notre plateau vibrant est basé sur le même concept que la Power plate, largement utilisée par les sportifs de hauts niveaux et présente dans de nombreuses salles de sport.

Il  produit des accélérations à travers tout le corps et la musculature à l’aide d’une plateforme vibrante en 3 dimensions.

Cette stimulation unique permet de solliciter l’ensemble des muscles à  97% de leur capacité contre 30% lors d’un entrainement traditionnel, provoquant des contractions rapides et intenses sur l’ensemble des muscles.

L’aventure Power Plate débute dans les années 60 – 70 avec les cosmonautes russes qui ont développé l’entraînement par accélération au cours de leurs missions.

Leur objectif : Renforcer leur tonicité musculaire et prévenir la perte de densité osseuse pendant les voyages dans l’espace. En effet, confrontés à une perte de leur densité osseuse (allant jusqu’à 20 %) et de leur tonus musculaire,  les cosmonautes russes adoptent cette méthode d’entraînement révolutionnaire qui leur permet de rester 420 jours dans l’espace quand les astronautes américains ne peuvent rester que 120 jours.

Des années plus tard, Guus van der Meer, préparateur physique de l’équipe olympique des Pays Bas décide d’adapter le principe de l’entraînement par accélération, la première Power Plate voit le jour en l’an 2000.

Aujourd’hui power plate est le fournisseur officiel de la fédération française de ski pour la préparation de jeux olympiques.


Les vibrations de ce plateau permettent un travail de rééducation proprioceptive.

Le cheval garde longtemps en mémoire la douleur liée à un traumatisme, Il est donc important de lui permettre de retrouver confiance, autonomie, et indépendance.

Apres un accident, la proprioception est modifiée par de nouvelles sensations : Le corps s’organise progressivement de façon à gérer ces messages biodynamiques en ajustant son comportement et tente alors d’empêcher toute sensation de douleur en limitant le mouvement de l’articulation et/ou en compensant par l’utilisation d’autres muscles.

Souvent, le cheval est incapable de guérir entièrement. C’est pourquoi la rééducation proprioceptive, qui restaure les messages de renforcement positif et aide le cheval à retourner à son niveau de performance d’origine est précieuse (Denoix J.M. et Pailloux J.P, 2011).

Réf : VETAGRO SUP CAMPUS VETERINAIRE DE LYON Annee 2014 – These n° 53

Utilisation :

  • Rééducation proprioceptive
  • Préparation à l’effort
  • Renforcement musculaire
  • Souplesse et flexibilité des articulations
  • Amélioration de la circulation
  • Amélioration du transit